Tout savoir sur le groove du générique d’iZi Drumming

Aujourd’hui est un grand jour pour iZi Drumming, car je célèbre la 100e vidéo de notre chaîne. C’est une étape importante qui marque des années de passion, de travail acharné et de dévouement à la communauté de batteurs du monde entier.

Depuis le début de cette aventure, mon objectif a toujours été de partager mon amour pour la batterie et de rendre l’apprentissage accessible et amusant pour tous. Cette 100e vidéo est une occasion spéciale pour réfléchir à notre parcours et à tout ce que nous avons accompli ensemble.

Pour cette occasion unique, j’ai une surprise pour vous : la présentation officielle de notre mascotte, Ryuka. Ryuka est bien plus qu’une simple mascotte ; elle symbolise l’esprit et l’énergie de la chaîne iZi Drumming. 

Les secrets du groove du générique

Historique du générique

Depuis 2018, notre chaîne iZi Drumming utilise un générique distinctif qui ouvre chacune de nos vidéos. Ce groove, que vous entendez chaque mois, est devenu une signature sonore reconnaissable par tous nos abonnés.

Il accompagne nos tutoriels, nos démonstrations et toutes nos sessions de pratique, créant une identité sonore unique pour notre chaîne.

Création et inspiration du groove

La création de ce groove a été inspirée par mon désir de produire quelque chose d’à la fois captivant et techniquement intéressant. Je voulais un rythme qui soit à la fois accessible pour les débutants et suffisamment complexe pour intriguer les batteurs plus avancés.

En jouant avec des mesures asymétriques et des décalages rythmiques, j’ai réussi à concevoir un groove qui sonne frais et dynamique à chaque écoute.

Analyse du groove

Structure du groove

À première écoute, le groove de notre générique peut sembler être composé de mesures asymétriques, voire étranges. Cependant, il est en réalité basé sur deux mesures à quatre temps. La clé réside dans le décalage de certains motifs pour créer des illusions rythmiques, donnant l’impression de changements de mesure.

Décomposition en deux mesures à quatre temps

Le groove se compose de deux mesures distinctes, chacune en quatre temps. Dans la première mesure, nous avons un motif qui se répète avec un accent particulier, tandis que dans la deuxième mesure, des décalages supplémentaires sont introduits pour complexifier le rythme et renforcer l’illusion de changement de mesure.

Le rôle du charleston

Le charleston (hi-hat) joue un rôle crucial dans ce groove. Il peut être considéré comme la colonne vertébrale du rythme, fournissant une base solide sur laquelle les autres éléments du groove se construisent. Sa régularité et son accentuation sont essentielles pour maintenir la cohérence du rythme.

Motif de la première mesure

Dans la première mesure, le charleston joue un motif simple mais efficace : une croche suivie de deux doubles croches, répétée sur les quatre temps. Ce motif est accentué sur les temps forts et sur la dernière double croche, créant ainsi un sursaut rythmique qui donne l’impression d’un nouveau départ à chaque fois.

Si vous répétez ce motif en boucle, vous obtenez un rythme qui semble tourner en rond, mais en ajoutant des accents, il se transforme en une mesure asymétrique apparente.

L’illusion rythmique

L’illusion rythmique dans ce groove est créée en décalant certains éléments du motif. Dans la deuxième mesure, je commence par supprimer la première double croche. Ensuite, je joue avec ces suppressions pour créer des groupes de notes qui semblent défier la structure traditionnelle de la mesure à quatre temps.

Ces décalages et suppressions créent des groupes de trois et deux notes, perturbant la perception de la mesure.

Impact sur la perception des mesures

Ces décalages et les accents placés sur des notes inattendues brouillent les pistes pour l’auditeur, donnant l’impression que la mesure change constamment.

C’est cette manipulation astucieuse des motifs et des accents qui crée une sensation de fluidité et de mouvement dans le groove, malgré la structure sous-jacente simple des mesures à quatre temps.

Cette technique non seulement enrichit le groove, mais elle offre également un défi intéressant pour les batteurs cherchant à améliorer leur compréhension et leur maîtrise des rythmes complexes.

La première mesure

Description du motif

Dans la première mesure de notre groove, j’utilise un motif qui se répète et qui est relativement simple à appréhender. Ce motif se compose d’une croche suivie de deux doubles croches.

Ce schéma se répète sur les quatre temps de la mesure, créant une base rythmique stable et cohérente. Chaque temps est ainsi divisé en trois parties, apportant une dynamique intéressante au groove.

Accentuation et création d’un sursaut rythmique

Pour ajouter de la profondeur et de l’intérêt à ce motif, j’accentue les temps forts ainsi que la dernière double croche. Cette accentuation crée un effet de sursaut rythmique, donnant l’impression que le motif redémarre à chaque nouvel accent.

Cela non seulement maintient l’intérêt de l’auditeur, mais contribue également à la complexité apparente du groove. 

Suppression de la dernière double croche

Pour transformer cette mesure en quelque chose de plus complexe et intrigant, j’introduis une suppression rythmique. En supprimant la dernière double croche de la mesure, je passe d’une mesure régulière à une mesure asymétrique. Ce changement perturbe la régularité du motif et crée une sensation de déséquilibre contrôlé.

En supprimant cette double croche, la mesure passe d’un simple 4/4 à une mesure qui semble moins conventionnelle et plus intéressante rythmiquement.

Cette suppression est ce qui donne l’impression d’une mesure en 15/16, où le dernier fragment de la mesure est manquant, créant ainsi une pause inattendue qui capte l’attention et force l’auditeur à reconsidérer le rythme.

L’effet global de cette transformation est un groove qui, tout en étant basé sur des éléments simples, donne l’illusion d’une complexité bien plus grande.

Les décalages créés par la suppression et les accents placés stratégiquement contribuent à un rythme qui semble évoluer constamment, malgré sa structure sous-jacente relativement simple. C’est ce jeu avec les attentes rythmiques qui rend ce groove à la fois captivant et stimulant à jouer.

La deuxième mesure

Suppression de la première double croche

Dans la deuxième mesure, j’augmente la complexité du groove en introduisant une nouvelle suppression rythmique. Cette fois, je supprime la première double croche de la mesure.

Ce retrait crée un espace vide au début de la mesure, ce qui perturbe encore plus la régularité du rythme et ajoute un niveau supplémentaire de complexité. En supprimant cette note initiale, je force le motif à démarrer sur une note différente, ce qui crée une sensation de décalage dès le début de la mesure.

Formation des groupes de notes

Après avoir supprimé la première double croche, je joue avec le reste des notes pour former des groupes rythmiques distincts. La mesure se divise ainsi en deux groupes de trois notes suivis de deux groupes de deux notes, puis se termine par une note isolée sur la quatrième double croche du quatrième temps.

Ce découpage non conventionnel des notes crée une série de mini-motifs qui semblent se désynchroniser les uns des autres, renforçant l’illusion de complexité rythmique.

Accentuation et illusion

Pour que l’illusion rythmique soit parfaite, j’accentue la dernière double croche. En mettant en avant ces accents inattendus, je brouille les pistes pour l’auditeur, qui peut avoir du mal à percevoir le schéma sous-jacent.

Cette technique de déplacement des accents est cruciale pour créer l’effet de décalage rythmique. Sans ces accents, le motif pourrait sembler plus régulier et moins intriguant.

Effet global de l’illusion rythmique

L’effet combiné de la suppression de notes et des accents déplacés est une mesure qui semble constamment changer et évoluer. Cette illusion rythmique est ce qui donne au groove sa caractéristique unique et captivante.

L’auditeur a l’impression que la mesure ne se répète jamais de la même manière, ce qui maintient l’intérêt et la curiosité. Pour le batteur, cela représente un défi technique et musical, car il doit maintenir la cohérence du rythme tout en jouant avec ces illusions.

Application du groove

Placement de la caisse claire

Dans la première mesure de notre groove, la caisse claire est placée de manière classique sur les temps 2 et 4. Ce positionnement ancre le rythme et donne une structure familière à l’auditeur.

Cette base rythmique classique permet de maintenir une certaine régularité dans la mesure, ce qui est crucial pour introduire progressivement les éléments plus complexes du groove.

Effet de décalage et renforcement de l’illusion

Dans la deuxième mesure, j’utilise la caisse claire pour renforcer l’illusion rythmique. En plaçant les coups de caisse claire sur la fin du premier groupe de trois notes et du premier groupe de deux notes, je crée un effet de décalage.

Ces placements inattendus de la caisse claire brouillent les repères rythmiques habituels, renforçant ainsi l’illusion de changements de mesure. L’auditeur perçoit alors un rythme qui semble évoluer et se déplacer, ajoutant de la profondeur et de la complexité au groove.

Ajout de la grosse caisse

La grosse caisse suit le même processus de décalage que la caisse claire. En alignant les coups de grosse caisse avec les accents du charleston, je crée une cohérence rythmique tout en ajoutant à l’effet d’illusion.

La grosse caisse joue un rôle crucial en soutenant les accents et en renforçant le groove global. Ce suivi attentif des accents aide à maintenir une sensation de continuité tout en introduisant des éléments de surprise.

Contribution à l’effet d’accélération

En fin de mesure, la grosse caisse, en synchronisation avec la caisse claire, ajoute un effet d’accélération du motif. Cette accélération perçue est due aux décalages rythmiques et à la disposition stratégique des coups de grosse caisse.

Ce phénomène donne au groove une énergie supplémentaire et une sensation de mouvement continu, rendant le rythme plus dynamique et captivant. La quatrième double croche du dernier temps joue un rôle clé en bouclant le cycle, apportant une conclusion cohérente à la mesure et préparant l’auditeur à la répétition du motif.

Ouverture du charleston

Pour donner plus de fluidité au groove, j’utilise des ouvertures de charleston sur les accents. Ces ouvertures ajoutent une couche supplémentaire de texture et de souplesse, lissant les transitions entre les différentes parties du rythme.

Cela permet de créer un jeu plus doux et plus naturel, en intégrant les différents éléments rythmiques de manière harmonieuse.

Exercice de coordination

L’ouverture du charleston est également un excellent exercice de coordination. En synchronisant les ouvertures avec les accents et les autres éléments du groove, vous développez votre capacité à coordonner différentes parties de votre corps tout en maintenant un rythme complexe.

Cet exercice renforce votre indépendance limbique et améliore votre capacité à jouer des grooves complexes avec précision et fluidité.

Conclusion

J’espère que cette exploration détaillée du groove du générique vous a inspiré à l’essayer par vous-même. Ce rythme est un excellent moyen de développer vos compétences rythmiques et de vous familiariser avec des concepts plus avancés comme les mesures asymétriques et les décalages rythmiques.

N’ayez pas peur de prendre votre temps et de pratiquer lentement pour vraiment maîtriser chaque aspect du groove.

Continuez à travailler dur et à être patient, car ce sont vos meilleurs atouts pour progresser. À très vite pour une nouvelle vidéo. Salutations à tous les easy drummers !

Hervé Chiquet

Batteur et percussionniste au parcours éclectique, ma passion pour la diversité m’a conduit à collaborer avec de nombreux artistes français et internationaux. 

Passionné par le partage de la musique, je m’efforce de dépasser les frontières stylistiques et d’enrichir continuellement ma pratique et mon enseignement. Depuis 2018, je partage mon expérience sur ma chaîne YouTube et mon blog IZI Drumming. 

Embarquement immédiat !

Votre voyage rythmique commence maintenant. Inscrivez-vous ici pour apprendre gratuitement vos 5 premiers rythmes : Afrobeat, Bossa Nova, Cha cha cha, Reggae, Train Beat. 

Les derniers articles